L'Oasis des merveilles / Le laboratoire de curiosité

Création 2011 (recréation en 2013)

"Je vais vous dire quelque chose au sujet des histoires. Elles ne sont pas qu'un amusement, ne vous trompez pas. Elles sont tout ce que nous savons, voyez-vous, tout ce que nous savons pour combattre la maladie et la mort. Vous n'avez rien si vous n'avez pas les histoires."
Leslie M. Silko (la tradition sioux)

L’0asis des merveilles se présente comme un labyrinthe mystérieux. Cette installation sensorielle est inventée, dessinée et construite in situ, avec du carton et des matériaux de récupération simples et modestes.

Le spectateur est invité à y pénétrer, accompagné par d’improbables guides - explorateurs - comédiens - archéologues. Il déambule, explore, regarde, sent, touche, entend, plonge dans des sons ou dans des odeurs, écoute une histoire, revient sur ses pas, se perd et se retrouve, pour un étrange voyage...

Espace du songe, royaume imaginaire, monde utopique et sensoriel:
Où sommes nous?
Dans la tête d’un rêveur?
Dans le grand livre des légendes du monde?
Dans le musée imaginaire d’un poète?
Ou dans l’esprit du plus sage des fous?

Il faut dire que le voyage commence bien en amont: des ateliers de création sont proposés à des groupes d’enfants et/ou d’adultes pendant les semaines qui précèdent l’ouverture de l’Oasis. On y invente ensemble (écriture, arts plastiques) les histoires et le parcours sensible de cette oasis-là. Car chaque oasis a ses merveilles, singulières, propres à son territoire et à son public. L’oasis en construction est régulièrement ouverte au public. Chacun peut assister et participer s’il le désire à la transformation progressive de cet espace familier en pays imaginaire.

Ce projet a été conçu lors de la résidence des Transformateurs au Centre social Gérard Philipe, dans le quartier de Bron Terraillon. Il peut être reconstruit et réécrit dans d'autres espaces, sur d'autres territoires avec d'autres publics... Nh'ésitez pas à nous contacter!

Le visuel

Une création participative

A Bron, le chantier a été ouvert au public quelques heures par jour durant les trois semaines de construction. Les habitants ont ainsi assisté à la transformation progressive d'un espace familier en pays imaginaire. Ils ont été invités à y participer, individuellement ou dans le cadre de leurs activités au centre social.

L'équipe artistique

Les partenaires

La presse

Les Dates

Montrer les dates passées

Les Photos

Les Vidéos

Télécharger

 
lastimage