Heidi dans les villes

Création 1996

C'est l'histoire d'une petite fille. Elle s'appelle Heidi. Notre Heidi est une lointaine descendante du personnage de Johanna Spyri, transplantée dans une de ces fameuses "cimes artificielles" qu'on trouve à la ville. Elle habite au vingtième étage d'une tour HLM baptisée "LE MONT-BLANC": quand il fait soleil, elle voit les montagnes. En une heure, nous vivons une journée avec Heidi, du réveil au sommeil, dans sa cuisine, son quartier général d'où elle ne peut presque pas sortir. Heidi est malade. Elle a une maladie des poumons et doit se brancher plusieurs fois par jour sur une machine qui l'aide à respirer. Alors, son oxygène, c'est son imaginaire. Quand Heidi part à l'assaut de la montagne Mont-Blanc, tout est possible...

Le visuel

L'équipe artistique

Les partenaires

La presse

"Comme si on posait le pied à cet endroit précis mais impalpable où l'arc-en-ciel pose son arche multicolore, baignant ainsi dans un halo de couleur: passer du gris de la surface au prisme de la vie.(…) Le théâtre de Nicolas Ramond vit de transparence : un homme indéterminé, venu de l'hors scène, révèle les ficelles du rêve éveillé en faisant la pluie et le beau temps."
Antoine Haffner, Le Progrès

"Un univers un peu fou, débridé, joyeusement déroutant (…), un personnage drôle, insolite et plein de fantaisie. Quoi qu'il en soit Heidi dans les villes est une vraie bulle d'air qui nous vient de la montagne."
M. Berry, La Voix du Nord

Les Dates

Montrer les dates passées

Les Photos

lastimage